forumvielàchenèvre

Parlons et développons notre projet
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 COLLISION ENTRE L'ETOILE ET LA TERRE ou LES PIEDS SUR L'AIR:

Aller en bas 
AuteurMessage
Herinx



Messages : 168
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: COLLISION ENTRE L'ETOILE ET LA TERRE ou LES PIEDS SUR L'AIR:   Lun 8 Oct - 10:03

Hello,

Merci pour ta réponse. Merci de l'accueil que tu as pu faire de mon retour.

Avant de discuter sur le fond et d'argumenter sur les concepts, je crois que mon message portait deux idées toute simple:
"La forme de ton message a créé de l'agacement chez moi."
"J'ai pas compris ce que tu voulais dire."

Tcho
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fredlethiec@gmail.com



Messages : 99
Date d'inscription : 21/03/2016

MessageSujet: Re: COLLISION ENTRE L'ETOILE ET LA TERRE ou LES PIEDS SUR L'AIR:   Dim 7 Oct - 16:13

Merci Guilhem.
Un grand merci pour ce retour courageux de sincérité et de confiance.

Biensure avant de poster un tel message je me suis posé pas mal de questions, jusqu'à sa position dans le forum qui cette fois est consciente, contrairement au premier message qui c'est un placé là par manque de connaissance du fonctionnement du forum.
Et je n'ai pas trouvé de réponse satisfaisante à mes, à nos questions, car nous avons les mêmes.
Sauf à une seule, l'intention, elle me semblait ( je ne l'affirme pas tellement je sais mon égo très très fourbe pour pouvoir se révéler être là où je ne l'attendais pas) elle me semble pure donc mon intention, tant sur la forme que sur le fond, mais naïve jusqu'à ton questionnement.

Nous avons les mêmes interrogations, toutes tes questions sont les miennes et je suis d'accord avec chacune de tes remarques.
Il se trouve que ce que tu remets en question ici, c'est l'excroissance de mon ego.
Si je prends la liberté d'écrire tous ça à vous tous sans y être invité, comme si moi, là j'avais la solution pour créer l'intelligence de l'intelligence, et bien pas du tout. Il nous, il me, (pour parler en mon nom) faut l'intelligence collective, qui imbriquée à ma propre intelligence (libérée du risque du rejet) peut créer l'intelligence de l'intelligence.
Ce que l'exposition de cette excroissance égotiste questionne, c'est la même que lorsque tu montres la tienne. ce qui à mon sens fait ,là, qu'elle t'es particulièrement agaçante c'est l'effet miroir qui te montre la tienne.
Quelle part de notre égoïsme, de notre puissance personnelle, individuelle sommes nous capable d'accepter pour avancer collectivement et individuellement.
Avancer dans quelle direction? à quelle vitesse? pour en venir où? pour quoi faire? et si on y perdait du temps? pire, de l'argent? des amis?
Tu sais c'est un peu, ce que tu voudrais que le groupe puisse t'offrir lorsque tu prépares un atelier de travail (sur l'erreur par exemple) ou sur la réalisation d'une structure bambou, ou d'un atelier.

Mais cette excroissance que je montre ici, n'est pas une obligation de lecture et encore moins d'acceptation, c'est une proposition de vision qui somme toute, laisse chacun libre.
C'est une proposition de recherche, je propose de travailler sur le sujet de la confiance inter et intrapersonnelle. Elle montre également un besoin de confiance absolue, je vous en ai déja parlé sur la question de l'embauche, et puis elle montre sans doute un tas d'autre chose invisible depuis ma position.
Je suis prêt à parier que tu ne dois pas être le seul à être agacé (Merci encore pour cette sincérité, après l’agacement de mon propre égo à être remis en question, j'en suis finalement honoré).

Je pense que nous avons tous en nous ce besoin de pouvoir exprimer la meilleur version de nous même, et nous avons encore que trop peu de place et de temps. Alors, quand il y en a un qui ose le faire, hors cadre rassurant, ou cadre de sécurité, hors CNV, bref sans faire gaffe aux autres et à leurs sensibilités et selon le dégré de liberté d'acceptation qu'il laisse au groupe, il prend ou fait prendre au groupe le risque, ou créer l'opportunité, c'est selon le point de vu d'une confrontation d'ego.

Je penses que lorsque chacun saura s'exprimer sans contraindre et acceuilllir avec bienveillance et créativité chacune de ces expressions nous créerons alors ensemble une forme de vivre et de faire ensemble qui dépassera de très loin la somme de nos individualités et qui nous permettra de résoudre les problèmes que nos formes d'intelligence et d'organisation actuelles créent encore.

J'espère qu'il y aura d'avantage de personne cette fois qui sera se sentir honoré et non plus agacé de recevoir cette nouvelle vision personnelle des choses, elle reste malgré la forme une proposition.

Pour faire attention de ne parler qu'en mon nom, il me semble que j'avance sur la compréhension de ce qui n'est pas encore très fluide entre nous, Merci pour le coup de main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herinx



Messages : 168
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: COLLISION ENTRE L'ETOILE ET LA TERRE ou LES PIEDS SUR L'AIR:   Sam 29 Sep - 1:15

Coucou Fred,

Voilà une belle tirade. Un élan de communication certain. Merci.

Pour moi, la forme de ton message prête à confusion. La majorité de tes phrases sont affirmatives. Voire à l'impératif.
Alors quel est ta démarche?
Nous donner des conseils?
Nous transmettre des vérités?
Ca ne doit pas etre ça, mais je n'arrive pas à ne pas le ressentir en te lisant... Et ça m'agace. J'ai l'impression que mon papa me dit ce qu'il faut que je pense, ce qu'il faut que je fasse.
Peut-etre pourrais tu essayer de réécrire ce message en passant tout au conditionnel.

Ou avec des verbe à la première personne du présent. Ce serait encore mieux.
Tu n'utilise "Je" ou "J' " que 5 fois alors que ton texte comporte 568 mots.
Si tu voulais nous parler de toi c'est râpé. En tout cas c'est pas direct. Qu'apportent donc tous ces contours d'argumentation et de citation? Qu'est-ce qui t’empêche d'écrire: je pense, je crois, j'imagine, j'ai envie, j'ai la conviction, je sais, je voudrais, je veux...

Et puis, entre les lignes je crois percevoir une réponse ou une réaction, à des situations, des échanges, des vécus... Mais ces facteurs déclenchant ne se montrent pas. Tu ne les nomment pas.
La question qui me viens est donc: Pourquoi Fred exprime t'il tout cela, là maintenant?
Sans contexte, sans référence à des situations qui nous impliquent, toutes ces phrases résonnent en moi comme des généralités. Des généralités ne me parlent ni de moi, ni de toi, ni de Chenêvre... En fait tout aussi belles qu'elles soient, elles ne m'apportent rien. J'ai beau relire ton message, je n'arrive pas à savoir ce que tu as voulu nous dire, nous transmettre.

Avec toi

Guilhem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fredlethiec@gmail.com



Messages : 99
Date d'inscription : 21/03/2016

MessageSujet: Re: COLLISION ENTRE L'ETOILE ET LA TERRE ou LES PIEDS SUR L'AIR:   Jeu 27 Sep - 14:35

Nous sommes entrain de créer, de matérialiser une nouvelle cellule, une nouvelle chance pour le vivant de s'exprimer autrement.

"MAIS NOUS NE POUVONS PAS RESOUDRE LES PROBLEMES AVEC LA MEME INTELLIGENCE QUE CELLE QUI LES A CRÉÉ"
"Enstëin"

Si nous portons ce projet, c'est précisément pour tenter de résoudre à notre manière les problèmes que nous percevons dans le modèle qui nous est proposé.

Cela nous demande de résoudre en nous les mêmes problèmes intérieurs qui ont généré et génèrent ce qui nous dérange dans ce que nous voyons autour de nous.
Parce-qu’après tout, en quoi serions nous meilleurs, qu'avons nous de différent.

Peut être à la base, Le respect, le courage peut être la confiance et j'espère, la conscience de nos imperfections.

Aujourd'hui il nous faut monter une marche, passer la seconde, oser encore d'avantage ce que chacun de nous ressent mais n'ose réellement faire.
Un pas de plus vers le lâcher prise, vers le relativisme, vers LA CONFIANCE.

Celle que vous vous accordez chaque jour sans même ne plus y penser, LA CONFIANCE dont notre conscience na plus conscience.
Parce qu’après tout, qui d'entre nous maîtrise sa respiration, les battements de son cœur, la réparation de son corps?
Et pourtant, nous vivons, indépendamment de notre mentale, indépendamment de notre discours intérieur, indépendamment de nos peurs.
ou plutôt devrais je dire, malgré notre mentale, malgré notre discours intérieur, malgré nos peurs.

Alors pour expérimenter une autre forme d'intelligence, juste pour voir, pourquoi ne pas essayer ?

C'est vrais, ne pas tout maîtriser n'est pas rassurant, faire au mieux et parfois faire avec, contre mauvaise fortune bon coeur diraient certains, ce n'est pas très confortable au début, que oser faire sans savoir c'est prendre un risque. etc etc.
Mais être assuré (attention j'ose) de l'amour inconditionnelle de chacun d'entre nous, ça ce serait l'intelligence de l'intelligence.
Ne plus avoir besoin de prouver quoi que ce soit à qui que ce soit, ne plus faire les choses que par amour des êtres que nous sommes et plus par besoin d'être aimé des êtres que nous ne sommes pas, ça ce serait l'intelligence de l'intelligence.

Une autre forme d'intelligence capable de nous donner confiance en nous en l'autre, un pour tous, tous pour un, et on entre dans la danse, et on laisse entrer, ensuite seulement, et éventuellement après longue méditation personnelle, si besoin on régule ? mais ensemble pour et par l'unité de cette nouvelle cellule.

Oui, prendre le temps pour en avoir, pour en avoir à donner, pour qu'on nous en donne. Se mettre au pas (non pas de l'âne comme dirait le père Lulu) mais au pas de l'âme, celle qui créer la vie.

Nous voulons créer des espaces ? il faut accepter de créer le temps qu'il leurs faut.
Dans cette dimension, ce qui créer le temps, c'est la vie, la vie c'est le mouvement et être sur le chemin c'est être en mouvement et "le bonheur n'est pas au bout du chemin c'est le chemin. "gandhi"

A mesure que je perds certaines facultés je m'aime de mieux en mieux et avec moi, chacun d'entre vous, nous.

Vraiment je salue chacun d'entre vous pour ce qu'il est, et Merci!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fredlethiec@gmail.com



Messages : 99
Date d'inscription : 21/03/2016

MessageSujet: COLLISION ENTRE L'ETOILE ET LA TERRE ou LES PIEDS SUR L'AIR:   Jeu 24 Nov - 23:06

Salut les copains,


Il y a l'utopie, essentielle à nous même elle est porteuse de ce que nous sommes au plus profond et puis elle est ce qui nous guide, pour ne pas sombrer pour ne pas déprimer, se laisser aller dans la facilité, ne plus rien tenter et abandonner. S'abandonner aux champs des six reines. C'est aussi notre cerveau droit, notre créativité, notre instinct, notre énergie etc.

Et il y a le pragmatisme, indispensable pour réaliser ce que nous portons ce que nous sommes, indispensable pour inscrire nos idées dans la matière, dans les faits, le tangible, le commun, ce qui nous rassemble au dehors de nous même.

Ma main est la mienne et si je la possède: MA main, c'est parce que je ne suis pas elle, je la distingue de moi, et en même temps sans elle, je ne suis plus tout à fait moi, je suis la matière autant qu'elle est moi, et sans moi qu'elle est elle ? l'espace temps est indissociable l'un n'existe pas sans l'autre.
Ce n'est qu'à partir de là que nait le mouvement, la vie.

Nous sommes entrain de créer, de matérialiser une nouvelle cellule, une nouvelle chance pour le vivant de s'exprimer autrement.

"MAIS NOUS NE POUVONS PAS RESOUDRE LES PROBLEME AVEC LA MEME INTELLIGENCE QUE CELLE QUI LES A CREER"

La condition première pour que ça marche, c'est de voir, de comprendre, d'accepter nos différences de ne pas opposer la force de l'utopie à la puissance du pragmatisme, pour ça il y a la sagesse du temps et donc de l'espace.


prendre le temps: 1 ne pas paniquer, 2 ne pas paniquer, 3 ne pas paniquer...
prendre du recule: ne pas rester à sa place, aller voir depuis où est l'autre, occuper l'espace.
Enrichir la vision commune avec la sienne.
Enrichir la sienne par la nouvelle vision commune.
Etre sûre de ne pas avoir La Vérité.
Et enfin mutualiser puissance maîtrise et sagesse.

Comme dirait UDN voilà les JE qui apparaissent, heureusement que Anne et Virginie nous ont prévenues, ça décoiffe.

En tout cas, pour ma part, je trouve ça plutôt positif ces énormes JE, ces énormes MOI JE, quelle puissance, quelle pragmatisme.

BON LE TRUC C'EST QU'IL Y A ENCORE DU CHEMIN, alors hop en avant et tout dou, tout dou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: COLLISION ENTRE L'ETOILE ET LA TERRE ou LES PIEDS SUR L'AIR:   

Revenir en haut Aller en bas
 
COLLISION ENTRE L'ETOILE ET LA TERRE ou LES PIEDS SUR L'AIR:
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gestion de collisions entre sprites en 2D
» [RESOLU] "Symbiose" entre SoftwareZator et site web....
» Question sur compatibilité entre carte mére et carte graphique
» Petites insertions entre amis....
» Le meilleur choix entre plus de mémoire ou moins mais plus rapide ?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
forumvielàchenèvre :: Bienvenue !-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: